PARLIER ENVIRONNEMENT SAS débute les études initiales avant l’implantation du champ de filières écologiques de la Maleconche

L’arrêté préfectoral N° 11-3632 daté du 2 décembre 2011 autorisant l’implantation des filières préconise, dans l’article 4.1.1 (conditions de conception et l’implantation), la réalisation d’une « synthèse sur les oiseaux et la faune marine et ce avant les premiers travaux, puis tous les 1 an, 3 an et 5 ans. […]. Ce suivi permettra d’alerter et de mettre en place d’éventuelles mesures correctrices si des impacts se révèlent trop forts ou si des effets non prévus apparaissent ».

Ce document présente l’analyse pluridisciplinaire visant à établir un état général des lieux avant implantation d’une aire de filières conchylicoles, pour en évaluer les impacts à terme, en fonction de l’évolution du milieu à partir de cet état de référence.

Conformément aux prescriptions de l’arrêté cité ci-dessus, elle a été réalisée en juillet 2012 soit le mois précédent les premiers travaux d’implantation.

Cette étude comporte :
une analyse sédimentaire granulométrique du substrat
une mesure de la quantité de matière organique du substrat
une analyse de la richesse taxonomique de la macrofaune benthique.

Ces 3 familles de paramètres permettent d’établir un état de référence du milieu et de suivre des impacts potentiels dus aux activités conchylicoles sus-jacentes.