PARLIER ENVIRONNEMENT SAS aux rencontres de l’Aglia

 

26 ème rencontes de L’Aglia. Rocherfort-sur-mer.

 

 Champeau1 L., Viaud1 G. et Parlier² E. Les bénéfices écosystémiques apportés par la conchyliculture.Le cas du littoral picto-charentais.

 

AFFICHE COLLOQUE 2014bis_0

 

 

 

  1. Comité Régional de la conchyliculture. Z.A. Les Grossines 17032 MARENNES crcpc@crcpc.fr
  2. Parlier Environnement SAS. 1, rue Jean TORLAIS 17 000 LA ROCHELLE contact@parlier.eu

 

  

 

                Dans le cadre d’une réflexion globale sur le rôle et la place des cultures marines dans la gestion partagée et durable des zones littorales, les conchyliculteurs joue un rôle indéniable an permettant le bon fonctionnement écologique de certains écosystèmes. Alors que des débats ont lieu pour le partage des zones littorales : EMRs, cultures marines, PNMs … La profession a opéré une véritable révolution silencieuse en s’appropriant des pratiques et en développement son ergonomie de travail. Elle a également accru son niveau de connaissances en zootechnie mais également en gestion halieutique ou fonctionnel. Ainsi, des ancrages écologiques ont, ces dernières années, été substitués à des corps morts en béton pour limiter l’empreinte carbone de leurs pratiques et les émissions de GES.

 

Le rôle des conchyliculteurs a été reconnu dans la préservation d’habitats remarquables au sens des directives européennes. Ce stade de la reconnaissance étant dépassé pour ces conchyliculteurs, la profession s’interroge maintenant sur le lien entre leurs bonnes pratiques et les impacts des autres groupes d’acteurs, afin de mieux les orienter vers des pratiques vertueuses dont tout monde pourra profiter.

 

 

Mots clés : conchyliculture, charente-maritime, huîtres, moules, bénéfices écosystémiques

 

Le Diaporama présenté : Les bénéfices écosystémiques apportés par la conchyliculture